Fermer

Les Diables à l'étranger

Les Diables à l'étranger

Actu du 20/09/2021

Chaque semaine, retrouvez un résumé des matches de nos Diables à l'étranger

Antalyaspor - Besiktas

2-3

Michy Batshuayi

9/10

Quel match du Diable, qui semble prendre ses marques en Turquie ! Mené deux buts à rien au repos, Besiktas a inscrit trois buts en deuxième période pour l’emporter par le plus petit écart.

Une victoire marquée d’une grande participation de Batshuayi. Tout d’abord, Batsman a un pied dans le premier but avant de placer une tête qui aurait pu rentrer sans l’intervention d’un défenseur. En bon renard des surfaces, le Belge profitait d’une passe en retrait complètement ratée d’un défenseur adverse pour tromper Boffin et remettre les deux équipes à égalité peu après l’heure de jeu.

À quinze minutes du terme, l’ancien attaquant du Standard se transformait en passeur et offrait une passe décisive à Ghezzal qui offrait ainsi la victoire à Besiktas. L’ancien marseillais a déjà inscrit trois buts en cinq rencontres avec le club d’Istanbul.

  • Un but et un assist

Strasbourg - Metz

3-0

Matz Sels

8/10

Le Diable a connu un samedi parfait. Si son équipe a fait le boulot en tuant le match avant le repos, l’ancien anderlechtois a gardé le zéro après un match tranquille.

Le portier a tout de même dû s’employer dès la 4e minute pour capter une tête anodine à la suite d’un corner. Toujours aussi serein, Sels a facilement intercepté un coup-franc lointain peu après le retour des vestiaires avant de s’envoler spectaculairement pour sortir une tête puissante de Bronn.

Il n'a par contre pris aucun risque dans son jeu au pied, avec seulement 63% de passes réussies.

Valence - Real Madrid

1-2

Thibaut Courtois

8/10

Le gardien est en forme, et que ça fait du bien à la Casa Blanca ! Auteur d’une prestation XXL face à l’Inter en Champions League, le Diable a remis ça face à Valence. S’il s’est fait une frayeur lors d’un contact après une sortie dans les pieds de Gonçalo Guedes, le Belge est resté sur la pelouse et a rassuré tout le monde.

Quelques minutes plus tard, l’ancien portier de Chelsea maintenait le Real dans la rencontre après un arrêt dont lui seul a le secret sur une tête puissante de Gabriel Paulista. En deuxième mi-temps, il se faisait grand pour empêcher un Hugo Duro excentré d’ouvrir le score. Ce même Duro finissait par tromper le Diable quelques minutes plus tard d’une volée croisée imparable.

Comme face à l’Inter, les hommes d’Ancelotti s’en sortaient dans les toutes dernières minutes. Et comme face à l’Inter, le Real peut remercier son gardien….

Pour découvrir les notes et l'analyse des prestations de 24 autres Diables, je me connecte