Fermer

Les Diables à l'étranger

Les Diables à l'étranger

Actu du 24/01/2022

Chaque semaine, retrouvez un résumé des matches de nos Diables à l'étranger

Atletico Madrid - Valencia

3-2

Yannick Carrasco

9/10

Mais quel footballeur ! Par moment, il semble vraiment touché par la grâce. Comme sur cette action de classe mondiale où il efface trois hommes avant d'adresser un ballon parfait pour Correa à la 79e minute. 

Que ce soit sur la droite ou sur la gauche, il a fait vivre un véritable enfer à ses différents opposants. Mené de deux buts à la pause, l’Atletico s’est reposé sur son numéro 21 pour sonner la révolte grâce à un corner superbement bien botté pour réduire la marque. 

En toute fin de rencontre, il a également un pied dans l'égalisation. Grâce à un extérieur du pied digne d'un grand Quaresma, il a désarçonné toute l'arrière garde, ce qui a semé la pagaille pour permettre à Correa de remettre les deux formations à égalité.

Sorti sous une standing ovation bien méritée. 

  • Passeur à la 64e

Yeni Malatyaspor - Besiktas

1-1

Michy Batshuayi

7.5/10

L’attaquant est en forme en ce début d’année ! Avant le déplacement des Stambouliotes chez la lanterne rouge, l’ancien attaquant du Standard arrivait avec neuf buts marqués en championnat, dont deux lors des deux dernières rencontres. En confiance, Batsman aurait pu ouvrir le score sur un superbe geste technique mais sa talonnade passait finalement à quelques centimètres du poteau.

À l’heure de jeu, l’attaquant de 28 ans débordait côté droit avant d’adresser un centre au sol, certes dévié par un défenseur adverse, qui terminait sa course sur la poitrine d’Alex Teixeira pour donner l’avance à Besiktas. L’ancien marseillais délivrait ainsi sa cinquième passe décisive de la saison. Mais les hommes d’Önder Karaveli concédaient cependant un penalty et encaissaient à cinq minutes du terme.

Batshuayi aurait finalement pu être le héros de la rencontre mais sa reprise de volée dans les toutes dernières minutes finissait sa course sur le poteau. Un nul face au dernier du championnat qui ne fait pas les affaires du club d’Istanbul dans la course au top 2, qui qualifie directement pour la prochaine Ligue des Champions.  

  • passe décisive à la 61e

Naples - Salernitana

4-1

Dries Mertens

7.5/10

Capitaine et titulaire sur le front de l'attaque, Drieske a une nouvelle fois fait des malheurs. Omniprésent, il a tenté cinq fois sa chance durant son heure de jeu sur le terrain. Il a finalement trouvé le chemin des filets sur penalty. Durant cette période, il a également offert trois passes clés. Dont l'une d'entre elles sur un centre tir, qui a permis à son club de prendre définitivement le large. Sorti à l'heure de jeu lorsque le score était acquis. 

Grâce à ce septième but et sa première passe décisive en championnat, il est décisif toutes les 91 minutes. Et dire qu'il est en fin de contrat et qu'il est prêt à tout pour terminer sa carrière dans le club où il est une véritable légende vivante. 

  • Buteur à la 45+4 et passeur à la 47e

  • Sorti à la 64e

Pour découvrir les notes et l'analyse des prestations de 24 autres Diables, je me connecte