Fermer

Les Diables à l'étranger

Les Diables à l'étranger

Actu du 13/01/2019

Chaque semaine, retrouvez un résumé des matches de nos Diables à l'étranger

Marseille - Monaco

1-1

Youri Tielemans

7/10

Inutile de chercher plus loin le principal bénéficiaire de l'arrivée de Cesc Fabregas. Que le Diable ait réalisé son meilleur match de la saison le soir de la première de l'Espagnol est tout sauf un hasard.

La complicité technique entre les deux hommes est déjà évidente et va servir à Thierry Henry. Capitaine en l'absence de Radamel Falcao, ce qui en dit long sur le crédit dont il jouit aux yeux de son entraîneur, le milieu a égalisé sur sa quatrième tentative du match.

Et, avec un peu plus de justesse, il aurait même pu offrir la victoire aux siens…

  • Égalise à la 38e

Manchester City - Wolverhampton

3-0

Leander Dendoncker

7/10

L'un des seuls ou peut-être même le seul motif de satisfaction de cette rencontre du côté des Wolves.

Pour sa deuxième titularisation de la saison après celle contre Tottenham, l'ancien Anderlechtois a prouvé qu'il pouvait exister dans un contexte très compliqué.

Après avoir débuté le match dans l'entrejeu, il a reculé en défense centrale suite à l'exclusion de Willy Boly, en position d'axial gauche dans un système à trois.

Plutôt rassurant, son impact physique a fait du bien. Avec quatre tacles et quatre interceptions, il a répondu présent. Et à la relance, sa propreté et sa sobriété (90 % de passes réussies, le plus haut total de son équipe) ont été utiles.

Real Sociedad - Espanyol Barcelone

3-2

Adnan Januzaj

7/10

Impliqué dans tous les bons coups de son équipe, il permet à celle-ci de prendre l'avantage en début de match. Sur le premier corner, la reprise d'un de ses équipiers est repoussée par le montant avant que Merino ne suive bien. Sur le deuxième, un défenseur adverse provoque un penalty, durant lequel il ira donner un conseil au tireur Willian José. Quant au troisième but, ses dribbles désorganisent l'équipe adverse. Alors que cette dernière pensait avoir commis faute sur lui, l'attaque se poursuit et mène au but décisif de José.

Auteur de quatre passes clés avec 60 % de réussite dans ses dribbles et un bonne présence défensive quand c'était nécessaire. A son dédit, ce trop grand nombre de pertes de balles, qui fait certes partie de son jeu risqué dans les petits espaces.

  • Remplacé par Zubeldia Elorza à la 84e

Pour découvrir les notes et l'analyse des prestations de 24 autres Diables, je me connecte