Fermer

Les Diables à l'étranger

Les Diables à l'étranger

Actu du 21/10/2018

Chaque semaine, retrouvez un résumé des matches de nos Diables à l'étranger

Udinese - Naples

0-3

Dries Mertens

8/10

Titulaire aux côtés d'Arkadiusz Milik, il a justifié la confiance placée en lui en transformant un penalty avec pas mal de confiance, et en isolant bien Marko Rog sur le troisième but napolitain.


Vif, bien placé, le lutin de Naples a touché pas mal de ballons et, surtout, a marqué des points dans un 4-4-2 qui semble définitivement adopté par Carlo Ancelotti. 

Seul petit regret, cette action à la demi-heure de jeu, où Piotr Zielinski se la joue peut-être trop perso et tente sa chance seul, alors que le Diable était isolé au point de penalty. 

  • Buteur et passeur

  • Averti à la 59e minute

Borussia Mönchengladbach - Mayence

4-0

Thorgan Hazard

8/10

Prestation trois étoiles pour le numéro 10 du Borussia. Il a marqué (une reprise instantanée du plat du pied pleine de sang froid) à l'heure de jeu et fait marquer (par deux fois) Jonas Hofmann. Mention spéciale à cette passe dans la profondeur, lumineuse, pour lancer l'attaquant des Fohlen après 20 minutes de jeu. Il aurait même pu mettre un premier but peu avant la demi-heure si Hofmann l'avait servi alors que la défense adverse était dépassée, plutôt que d'opter pour la solution personnelle. 


Pas rancunier envers son coéquipier, Hazard sera à la base du troisième but de ce dernier en récupérant un ballon dans sa partie de terrain avant de lancer l'assaut final. Des occasions créées, des dribbles, il s'est révélé être un vrai poison pour une défense de Mayence larguée face à lui. La preuve: il a obtenu cinq coup francs. Des chiffres dignes... d'Eden Hazard en Angleterre. Avec déjà sept buts marqués cette saison et quatre passes décisives délivrées, le Diable confirme son superbe état de forme.

Le voilà deuxième de Bundesliga, désormais. À lui de poursuivre sur le même rythme...

  • Buteur et passeur

Wolfsbourg - Bayern Munich

1-3

Koen Casteels

7.5/10

Sa première intervention face à Gnabry l'a aidé à entrer dans le match, sur cette bonne sortie dans les pieds du rapide ailier allemand. A la 12e minute, il sortait un coup franc direct de James Rodriguez des poings, puis captait une tentative du gauche de Kimmich. Les choses se compliquaient à la 24e sur un terrible envoi de Robben, qu'il ne pouvait que repousser sur Lewandowski... Surpris, le Polonais réalisait une aile de pigeon peu académique mais efficace, qui forçait le Diable à une sublime parade.

Mais ce n'était que partie remise, puisque le serial buteur du Bayern remportait son duel avec Casteels à la 30e minute en déposant le ballon entre ses jambes. En deuxième période, Lewandowski profitait d'une mauvaise remise d'un défenseur pour dribbler Casteels et marquer dans le but vide... Le troisième gardien des Diables ne pouvait pas non plus éviter le troisième but lorsque James Rodriguez était complètement oublié par sa défense. 

La presse allemande ne s'y trompe pas en faisant de lui le meilleur joueur de Wolfsbourg malgré ces trois buts encaissés. 

Pour découvrir les notes et l'analyse des prestations de 24 autres Diables, je me connecte