Fermer

Les Diables à l'étranger

Les Diables à l'étranger

Actu du 19/03/2017

Chaque semaine, retrouvez un résumé des matches de nos Diables à l'étranger

New York City - Impact Montreal

1-1

Laurent Ciman

7.5/10

Avec ce nul, l'Impact Montréal doit se contenter de deux petits points en trois matches. Laurent Ciman a disputé l'ensemble de la rencontre, sans être véritablement en réussite à l'image des quelques centimètres qu'il lui manque pour contrer la frappe qui amène le but d'ouverture des locaux. Mais il s'est toutefois montré solide.

Très présent au duel et notamment dans les airs, il a aussi assuré la couverture de ses partenaires. Nos confrères canadiens de RDS soulignent aussi son envie de défendre debout sur ce match, lui qui a pour pêché mignon de se lancer parfois un peu vite dans des tacles glissés. 7,5/10 pour cette prestation.

Manchester City - Liverpool

1-1

Kevin De Bruyne

7/10

Lui laisser à la fois de l'espace et du temps peut s'avérer rédhibitoire. James Milner l'a vérifié à ses dépens en permettant au Gantois d'ajuster un centre parfait vers Sergio Agüero pour l'égalisation. Malheureusement, l'Argentin n'a pas été autant un réussite sur une nouvelle offrande de KDB dans les arrêts de jeu. De sa position axiale, il s'est souvent décalé sur le côté gauche en première période d'où il a adressé un centre tir très vicieux bien sorti par Mignolet. Mais il s'est aussi montré dangereux depuis le côté droit, d'où il est venu pour toucher le montant en seconde période.

  • Un assist

Borussia Mönchengladbach - Bayern Munich

0-1

Thorgan Hazard

7/10

En forçant Neuer à un arrêt de grande classe à la 77e et en forçant presque un contre-son-camp de Martinez dans la foulée, il a plutôt bien réussi sa montée au jeu. Il ne lui a pas manqué grand-chose pour permettre à son équipe d'arracher un point face à ce Bayern qui pourrait être sacré champion dès le mois d'avril ! En touchant au passage 26 ballons (soit deux de plus que le joueur qu'il a remplacé à la... 64e minute), il a aussi montré sa capacité à faire jouer son équipe quand celle-ci est acculée. Bref, encourageant.

  • A remplacé Herrmann à la 64e

Everton - Hull City

4-0

Romelu Lukaku

7/10

Après une semaine agitée par l'annonce de sa volonté de ne pas prolonger son contrat, l'attaquant était forcément attendu... Par Goodison Park qui lui a affiché tout son soutien et par son entraîneur qui l'avait tancé mais qui ne peut décemment pas se passer de lui. Discret en première période, il s'est plus montré au retour des vestiaires quand les espaces se sont ouverts avec deux actions jumelle en contre : lancé sur la droite, il est rentré sur son pied gauche pour armer ses frappes, la première passant au-dessus, la seconde étant détournée par Eldin Jakupovic.

Sa remise ensuite pour Ener Valencia sur le deuxième but des siens est un délice et un modèle de justesse. Passeur, le Diable a retrouvé dans la foulée des sensations de buteur sur un service de l'Equatorien puis en profitant d'une passe en retrait mal ajustée pour signer un nouveau doublé et porter son total de buts en Premier League à 21 unités…

  • Deux buts et un assist pour Rom !

Atlético Madrid - FC Séville

3-1

Yannick Carrasco

7/10

Victoire très importante pour les Colchoneros qui se rapprochent à deux points du podium et donc d'une qualification directe potentielle pour la Ligue des Champions. Et si l'Atletico doit beaucoup à Griezmann, le Diable rouge a mis un pied dans le 3-0 en servant parfaitement Juanfran, venu dédoubler sur le flanc droit au moment où Carrasco fixait la défense sur cette énième contre-attaque.

Pas de quoi lui apporter un but ou un assist dans ses statistiques personnelles mais il s'est néanmoins montré efficace balle au pied. Dès le début de partie, ses dribbles et sa vitesse ont mis la défense de Séville sur le reculoir. Il présente un taux de passes réussies remarquable (92% sur ce match) malgré son jeu à risque et sa faculté à faire le pressing a également eu son importance face au système de Sampaoli. Vous l'aurez compris, le natif d'Ixelles est en forme avant de rejoindre les Diables !

  • Remplacé à la 83e par Gaitan

  • Averti à la 55e

Empoli - Naples

2-3

Dries Mertens

7/10

Il est allé obtenir tout seul, grâce à un bon pressing, le penalty qu'il a raté dans la foulée, en le tirant plein centre. Qu'à cela ne tienne, il mettait un pied dans le premier but des siens en participant à la construction avant de claquer un somptueux coup-franc pour le 2-0, des 25 mètres. Il laissera ensuite à Insigne le soin de transformer le penalty du 0-3 et voyait son équipe souffrir, mais tenir, en deuxième période. 

Avec cette faculté de remiser le ballon en un temps, dos au but, avant de se projeter dans la surface, il a montré à quel point il pouvait être précieux dans la construction des siens, y compris en étant le joueur positionné le plus haut. S'il n'a pas tenté le moindre dribble sur ce match (une stat rare, pour lui), il a proposé quelques mouvements intéressants et hérite d'un 7/10 dans la Gazzetta dello Sport. Nos confrères italiens reconnaissent d'ailleurs aisément qu'il aurait pu revendiquer plus s'il n'avait pas loupé son penalty. Peu importe, c'est en toute grande forme qu'il rejoint les Diables rouges. Avec 20 buts au compteur en Serie A, tandis qu'un certain Romelu Lukaku en est à 21 en Premier League...

  • Buteur !

  • Remplacé par Milik à la 83e

Middlesbrough - Manchester United

1-3

Marouane Fellaini

7/10

Il n'avait plus marqué en Premier League depuis le 12 décembre 2015 et a mis fin à cette petite anomalie en se démarquant parfaitement au second poteau pour reprendre de la tête un centre d'Ashley Young et débloquer la situation. Alors que Manchester United commence à manquer de souffle, cette rencontre était un combat... que Mourinho l'ait titularisé a rapidement donné le ton. À l'aise dans le défi physique, il a récupéré 4 ballons et a beaucoup donné.

Tottenham - Southampton

2-1

Moussa Dembélé

6.5/10

Une semaine après avoir dû déclarer forfait en Cup en raison d'un petit souci à la cheville, il a retrouvé sa place le plus naturellement du monde. Aux côtés de Victor Wanyama, il a une nouvelle fois beaucoup apporté. Même quand Southampton a poussé, sa sérénité a été par moment relativement impressionnante. Toujours aussi propre techniquement dans la construction avec plus de 93% de passes réussies dans la moitié de terrain adverse (dont celle qui amène le but d'Eriksen), il a été tout aussi utile défensivement avec 7 ballons récupérés.

  • Un assist

Stoke City - Chelsea

1-2

Thibaut Courtois

6.5/10

L'essence d'un match frustrant par excellence. Comme souvent face à Stoke qui reste l'un des derniers bastions d'un jeu direct typiquement anglais sur lequel la concentration est mise à rude épreuve, chaque phase arrêtée se transforme en combat dans la surface de réparation. Sur un corner, le portier a été trompé une première fois par Bruno Martins-Indi mais le but du Néerlandais a été refusé pour une faute de Saido Berahino. Quelques minutes plus tard, il ne peut rien faire sur le penalty parfaitement tiré par Jonathan Walters. Sinon ? Il n'a rien eu à faire du match ou presque…

Tottenham - Southampton

2-1

Toby Alderweireld

6/10

Il serait donc faillibe. Ward-Prowse a pu profiter de l'un de ses dégagements manqués pour réduire la marque. Mais ses erreurs sont si rares qu'elles méritent d'être mentionnées. S'il a parfois manqué de précision à la relance, il reste très intéressant au coeur de cette défense à trois, ce qui sera forcément utile en sélection. À son crédit, une superbe tête en première période parfaitement sortie par Forster.

AS Rome - Sassuolo

3-1

Radja Nainggolan

6/10

De nouveau placé assez haut sur l'échiquier, directement dans le dos de Salah et El Shaarawy, il aurait pu donner un assist à Emerson dès la 18e minute si le flanc gauche n'avait pas trouvé la barre suite au centre en retrait du Diable rouge. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, il laisse intelligemment passer un ballon entre ses jambes, permettant à El Shaarawy et Salah de donner l'avantage à la Roma. 

Toutefois moins en vue que ces dernières semaines, il ne reçoit qu'un 6/10 de la Gazzetta dello Sport, qui souligne ses quelques remontées de balle manquées (trois pertes de balle sèches sur la rencontre). Mais son activité reste intéressante et la probable absence d'Eden Hazard contre la Grèce devrait lui permettre de glaner du temps de jeu.

Tottenham - Southampton

2-1

Jan Vertonghen

6/10

Dans la défense à trois, il est souvent celui qui prend le plus de libertés offensives, n'hésitant pas à se projeter vers l'avant pour créer le déséquilibre dans le camp adverse. Mais il répond avant tout présent défensivement. Toujours aussi costaud dans les duels (4 sur 5 remportés), il a parfois été un peu en difficulté en fin de rencontre face au punch et à la vitesse de Shane Long. Mais il s'en est plutôt bien tiré.

Crystal Palace - Watford

1-0

Christian Benteke

6/10

Il n'a pas marqué et voilà 450 minutes qu'il ne l'a plus fait en Premier League. Mais cela ne l'a pas empêché d'exploser de joie quand Troy Deeney a propulsé dans ses propres filets ce coup-franc de Yohan Cabaye qui lui était destiné. Inhabituellement en difficulté dans les airs face à l'athlétique charnière centrale adverse Sebastian Prödl – Younès Kaboul (2 duels seulement remportés sur 7), il a d'abord travaillé pour les autres, endossant un rôle forcément ingrat et n'a tenté sa chance qu'une seule fois…

Manchester City - Liverpool

1-1

Simon Mignolet

6/10

Sa parade sur un centre tir vicieux de Kevin De Bruyne en première mi-temps a rappelé la qualité de ses réflexes. Elle a aussi donné le ton de sa rencontre qui s'est poursuivie par un face-à-face remporté devant Leroy Sané et une sortie décisive devant Raheem Sterling. Le gardien ne peut absolument rien faire sur le but de Sergio Agüero et a été sauvé par son poteau sur une frappe de KDB.

Manchester City - Liverpool

1-1

Divock Origi

5/10

Il a pu, une fois encore, cerner toute la difficulté de prendre le train en marche dans un match d'une telle intensité. Sa vitesse aurait pourtant pu faire des dégâts face à une défense qui souffre dans la gestion des espaces dans son dos. Mais il n'a jamais été servi et a arpenté la majeure partie du temps l'aile droite. Sans se montrer dangereux.

  • A remplacé Coutinho à la 73e

-

-

Axel Witsel

-1/10

Pas de match pour Witsel ce week-end.

AS Rome - Sassuolo

3-1

Thomas Vermaelen

-1/10

Il est resté sur le banc durant les 90 minutes.

Everton - Hull City

4-0

Kevin Mirallas

-1/10

Sa compagne ayant donné naissance à leur deuxième enfant, il était auprès d'elle.

Crystal Palace - Watford

1-0

Christian Kabasele

-1/10

Son entraîneur Walter Mazzari ne l'a pas jugé suffissament prêt pour ce déplacement.

Manchester City - Liverpool

1-1

Vincent Kompany

-1/10

Une nouvelle fois, pour le troisième match de rang, il ne figurait pas dans le groupe.

PSG - Lyon

2-1

Thomas Meunier

-1/10

Touché à la cheville, il n'était pas sur la feuille de match.

Stoke City - Chelsea

1-2

Eden Hazard

-1/10

Touché au mollet à l'entrainement, il n'a pas fait le déplacement et sa participation aux deux prochaines rencontres des Diables apparaît incertaine.

Stoke City - Chelsea

1-2

Michy Batshuayi

-1/10

Une fois de plus, il est resté sur le banc.

Sunderland - Burnley

0-0

Steven Defour

-1/10

Alors qu'il avait disputé 80 minutes dans un match amical un peu plus tôt dans la semaine, il est resté sur le banc.